Rechercher

Apprendre à me connaître à travers la peinture

Se connaître soi-même, au départ, je pensais qu'il s'agissait d'une simple check-list avec par exemple les choses qu'on aime manger, la musique qu'on aime écouter, les films qu'on aime... bien entendu s'en est une partie mais il y a bien plus que ça, et je trouve que cela passe avant tout par une conscience de ce qu’il se passe à l'intérieur de nous, les pensées les émotions et à partir de là, comprendre pourquoi on réagit, on agit de telle ou telle façon et là on peut vraiment dire qu'on commence à se connaître plus en profondeur et par la même occasion comprendre davantage les personnes qu'on a autour de nous car après tout on est tous humains et on fonctionne tous un peu de la même façon on a tous un petit peu les mêmes envies fondamentales à savoir profiter de la vie, être heureux et être bien entouré mais quand on comprend c'est plus facile de se diriger dans la direction qui nous convient, d’opérer en nous les changement que l’on souhaite opérer.

Pour illustrer tout ça, un exemple personnel dont je parle régulièrement :

À mes débuts dans la peinture, il m’est arrivé à de nombreuses reprises de croire que je n’avais réellement plus d’inspiration, ce qui me causait un réel stress car j’avais très envie de peindre, mais si je n’avais plus d’idées ce n’était plus possible, Il me semblait être dans une impasse, jusqu’à ce que je m’aperçoive que la cause de ce prétendu problème était simplement le fait de dire non à la première idée qui se présentait, et que si il ne se présentait pas une seconde idée c’était terminé, plus d’inspiration du tout !

Aujourd’hui je fonctionne bien différemment et ce problème n’existe plus, je dis oui à chaque idée qui se présente, soit elle est bonne tout de suite, soit je la retravaille, soit elle m’amène à d’autres idées, mais dans tous les cas si je dis non à ce point de départ rien ne commence, c’est un peu comme si pour marcher ont refusait de mettre le premier pied devant soi, dans ce cas là rien ne se met en route.

Et voilà l’histoire d’un changement majeur que j’ai opéré volontiers à partir du moment où j’ai compris ce qu’il se passait en moi, à mon avis il y a encore pas mal de choses à comprendre, mais en tout cas, c’est déjà pas mal d’avoir compris celui-là. à bientôt pour un nouvel article ! Sylvain Alias M.Koeur


3 vues0 commentaire